Tchad : 20 000 personnes déplacées au cours des trois dernières semaines

Onu

Centre De Nouvelles De L'onu, 09 Janvier 2007

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'est dit aujourd'hui « extrêmement préoccupé » par la situation sécuritaire dans l'est du Tchad, où se trouvent plus de 220 000 réfugiés soudanais du Darfour et plus de 100 000 Tchadiens déplacés internes, dont 20 000 arrivés au cours des trois dernières semaines.

« Alors que l'intensité des combats entre l'armée tchadienne et les forces d'opposition a diminué, les conflits intercommunautaires se poursuivent dans les régions au sud du pays près de la frontière avec la région soudanaise du Darfour », a indiqué Jennifer Pagonis, porte-parole du HCR, dans une conférence de presse donnée à Genève.

« Plus de 10 000 Tchadiens ont quitté leur maison suite à des attaques transfrontalières des milices janjawid dans la région de Borota. Un autre groupe de 10 000 personnes a fui plus de 20 villages et est maintenant regroupé dans la ville de Gassire, à 8 kilomètres au nord de Goz Beida », a expliqué la porte-parole.

« Cette insécurité constitue maintenant une menace directe sur les camps de réfugiés qui accueillent des milliers de Soudanais du Darfour », a-t-elle prévenu.

Le HCR a envoyé hier une mission technique à Gassire pour évaluer les conditions sur place et les besoins des milliers de déplacés tchadiens. Les institutions humanitaires, dont les activités avaient déjà été réduites en raison de l'insécurité, sont désormais trop sollicitées.

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, a fait savoir que son gouvernement allait déployer des troupes pour restaurer la sécurité dans l'est du Tchad et mettre à disposition près de 8 millions de dollars pour fournir une assistance aux déplacés internes.

Le HCR estime maintenant à 100 000 le nombre de Tchadiens déplacés.

Quelque 220 000 réfugiés soudanais sont par ailleurs hébergés dans 12 camps gérés par le HCR dans l'est du Tchad.

On compte également 46 000 réfugiés originaires de République centrafricaine au sud du Tchad.