Le Conseil de sécurité souhaite la bienvenue à Ban Ki-moon

Onu

Centre De Nouvelles De L'onu, 08 Janvier 2007

Pour sa première séance de l'année, le Conseil de sécurité a souhaité aujourd'hui la bienvenue au nouveau Secrétaire général Ban Ki-moon, s'engageant à travailler en « étroite collaboration avec lui », et réitéré son attachement à la défense des droits de l'homme et au développement comme piliers de la sécurité internationale.

« Le Conseil s'engage à défendre les buts et principes énoncés dans la Charte » et « réaffirme son attachement aux principes d'égalité souveraine, de souveraineté nationale, d'intégrité territoriale et d'indépendance politique de tous les États », affirme la déclaration prononcée par le président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier, le représentant de la Fédération de Russie, Vitaly Churkin.

Le Conseil a souligné en outre qu'il importait de « faire respecter les droits de l'homme et l'Etat de droit, y compris la protection des civils lors des conflits armés, et d'adhérer aux principes de l'abstention du recours à la menace ou à l'emploi de la force dans les relations internationales de toute manière qui soit incompatible avec les buts des Nations Unies et du règlement pacifique des différends ».

Rappelant le document final du sommet mondial de 2005, le Conseil a affirmé que le développement, la paix et la sécurité et les droits de l'homme étaient « inséparables » et qu'ils se renforçaient mutuellement.

« Le Conseil réaffirme qu'il est résolu à s'attaquer à tout le spectre des menaces contre la paix et la sécurité internationales, y compris les conflits armés, le terrorisme et la prolifération des armes de destruction massive », affirme par ailleurs la déclaration présidentielle.

Le président a mis en lumière la nécessité « d'améliorer les moyens dont dispose l'Organisation des Nations Unies pour évaluer les situations conflictuelles, préparer et gérer efficacement les opérations de maintien de la paix des Nations Unies et donner suite à tout mandat du Conseil en toute célérité et efficacité ».

Le Conseil a enfin accueilli ses nouveaux membres récemment élus pour deux ans : la Belgique, l'Indonésie, l'Italie, le Panama et l'Afrique du Sud.

Les cinq pays viennent rejoindre les membres non permanents qui ont déjà siégé l'année dernière -- République du Congo, Ghana, Pérou, Qatar et République slovaque -- ainsi que les cinq membres permanents -- Chine, Etats-Unis, France, Fédération de Russie et Royaume-Uni.