Ban Ki-moon préside une réunion du Groupe de travail sur le Darfour

Onu

Onu, 04 Janvier 2007

Le Secrétaire général a présidé aujourd’hui pour la première fois une réunion du Groupe de travail sur le Darfour qui comprend les chefs des départements des opérations de maintien de la paix, des affaires politiques, de la sécurité et de l’information.

Le HCR, OCHA, le Bureau des affaires juridiques, le Conseiller spécial pour l’Afrique, le Conseiller spécial pour la prévention des génocides ainsi que Jan Eliasson, le nouvel Envoyé spécial pour la crise au Darfour ont également participé à la réunion, a précisé la porte-parole de l’ONU, Michèle Montas, lors de son point de presse à New York.

Aujourd’hui également, Ban Ki-moon a rencontré le représentant spécial pour l’Afrique de l’Ouest, Ahmedou Ould-Abdallah, qui vient d’effectuer une visite à Khartoum, a ajouté la porte-parole.

Hier, il a rencontré Jan Eliasson et l’a remercié d’avoir accepté sa nouvelle tâche.

Kofi Annan avait demandé à Jan Eliasson, ancien président de l'Assemblée générale, d’accepter le poste d'Envoyé spécial pour la crise au Darfour à partir du mois de janvier (dépêche du 19.12.06).

Avec Jan Eliasson le nouveau Secrétaire général devrait rencontrer demain Salim Ahmed Salim, l’Envoyé de l’Union africaine.

Sur le terrain la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) a indiqué que les deux membres de la Mission de l’Union africaine (UA) au Soudan (MUAS) qui ont été kidnappés fin décembre, après le braquage de leur véhicule, sont toujours portés disparus.

La Mission de l’ONU souligne que le braquage de véhicules a augmenté en 2006 – 118 véhicules ont été braqués dont 5 véhicules de l’ONU, 17 de l’UA et 84 de diverses ONG. A son arrivée à l’ONU, mardi 2 janvier, Ban Ki-moon a placé la crise du Darfour en tête de ses priorités, exprimant l'espoir d'une solution pacifique à un conflit qui a déjà fait plus de 2 millions de déplacés et plus de 200 000 morts.

« En m'engageant dans le processus diplomatique, j'espère que nous serons en mesure de résoudre pacifiquement le plus tôt possible cette très grave crise », a-t-il dit devant la presse (dépêche du 02.01.07).

Ban Ki-moon a aussi indiqué qu'il participerait au prochain sommet de l’UA, lors duquel il espère s'entretenir avec le président du Soudan, Omar el-Béchir, et d'autres dirigeants africains dont le président de la Commission de l'UA, Alpha Oumar Konare.