Sud-Soudan : l'ONU appelle les autorités à garantir un référendum libre et équitable

Redaction

Radio Chine Internationale, 07 Janvier 2011

La Haute commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, a appelé jeudi les autorités du Nord et du Sud-Soudan à garantir que le référendum du 9 janvier soit « libre et équitable » et que le vote « ne soit pas marqué par des violation des droits des citoyens avant, pendant et après le référendum ».

« C'est un moment crucial dans l'histoire du Soudan », a déclaré Navi Pillay dans un communiqué de presse. « Il est essentiel que le vote soit libre et équitable et que le gouvernement national et le gouvernement du Sud-Soudan prennent les mesures adéquates pour mettre un terme à toutes tentatives d'intimidations de groupes ou d'individus ou de corrompre les résultats », a-t-elle ajouté.

Navi Pillay a salué le déroulement de la phase de préparation du référendum. Elle a également félicité le gouvernement d'avoir affirmé vouloir respecter les résultats du scrutin et de continuer à contribuer à développer des relations pacifiques avec le Sud- Soudan si la séparation était votée.

Le vote commencera le 9 janvier prochain et doit se tenir jusqu'au 15 janvier.