La CPI lance un appel de fonds pour aider 1,7 million de victimes de violences sexuelles

Onu

Centre Des Nouvelles De L'onu, 10 Septembre 2008

Le Fonds au profit des victimes, a lancé mercredi un appel mondial afin de recueillir 10 millions d'euros pour venir en aide à 1,7 million de victimes de violences sexuelles relevant de la compétence de la Cour pénale internationale (CPI).
Le Fonds, opérationnel depuis 2007, a pour mission de défendre et d'aider les victimes les plus vulnérables touchées par les crimes de génocide, les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre.

La présidente du Conseil de direction du Fonds, Simone Veil, a expliqué lors d'une conférence de presse que les fonds récoltés serviront à financer des programmes destinés aux communautés les plus touchées dans les pays qui font l'objet d'une situation examinée par la CPI, à savoir l'Ouganda, la République démocratique du Congo, la République centrafricaine et le Darfour (Soudan). Les femmes et les filles sont le plus souvent les premières victimes de la guerre et des troubles civils : elles sont victimes de viols et de violences et leur famille est anéantie, souligné un communiqué de la CPI.

Le gouvernement du Danemark a été le premier à répondre à cet appel et a fait un don de 500.000 euros. « Le viol et les violences sexuelles utilisés comme arme de guerre sont effroyables et ont un effet dévastateur sur les victimes. Ces crimes représentent aussi une attaque contre les femmes en général, leur place dans la société et leurs droits les plus fondamentaux. Le Fonds au profit des Victimes a un rôle primordial à jouer pour limiter les effets de tels crimes et aider les victimes », a déclaré l'ambassadeur du Danemark, Kirsten Malling Biering.