Le gouvernement soudanais et les rebelles du Darfoour entameront un nouveau cycle de négociations

Redaction

Xinhua, 23 Mai 2008


Le gouvernement soudanais et quatre groupes rebelles de la région du Darfour (ouest du Soudan) auront une nouvelle série de négociations de paix sous peu, a rapporté jeudi l'agence de presse égyptienne MENA, citant un responsable de la Ligue arabe.

Cependant, le Mouvement de libération du Soudan (SLM) et le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) ne participeront pas aux pourparlers de Genève en Suisse, a indiqué le directeur du département de la coopération arabo-africaine de la Ligue arabe, Samir Hosni.

De nombreuses parties internationales font la pression pour que le JEM ne soit invitée à aucune négociation sur le Darfour, du fait que ses forces ont récemment lancé une attaque contre la capitale soudanaise de Khartoum, a fait savoir M. Hosni.

Le JEM est considéré comme ayant les forces rebelles les plus puissantes parmi environ 25 groupes rebelles au Darfour, où un conflit de cinq ans a coûté la vie à plus de 10 000 personnes.

Le 5 mai 2006, le gouvernement soudanais a signé un accord de paix avec une faction du SLM grâce aux bons offices de l'ONU et de l'Union africaine.

Mais d'autres groupes rebelles ont refusé de signer un tel accord, demandant davantage de promesses de la part du gouvernement.