Darfour : un autre chauffeur du PAM assassiné

Centre De Nouvelles De L'onu

Onu, 24 Avril 2008

Un chauffeur de camions transportant des denrées alimentaires du Programme alimentaire mondial (PAM) a été abattu lundi dernier au Darfour près de la ville de Nyala, a informé aujourd'hui l'agence. Il s'agit du deuxième chauffeur assassiné ces deux derniers mois dans cette région de l'ouest du Soudan.

« Mohammed Makki voyageait avec un convoi escorté par la police quand son camion est tombé en panne à 40 kilomètres au nord de la ville de Nyala. Il s'est rendu à Nyala pour obtenir des pièces de rechange et est revenu pour réparer le véhicule. Des attaquants l'ont abattu et ont blessé un garde qui l'accompagnait », explique un communiqué du PAM publié aujourd'hui à Rome.

L'assassinat de ce chauffeur, âgé de 58 ans et père de six enfants, intervient un mois après celui de Mohamed Ali, tué le 24 mars alors qu'il transportait de la nourriture sur les routes du Sud-Darfour.

Le PAM, qui a renouvelé son appel aux groupes rebelles à garantir la sécurité sur les axes de transit de l'aide humanitaire, a récemment annoncé sa décision de réduire les rations alimentaires mensuelles en raison des difficultés à assurer les livraisons. Actuellement, l'agence ne peut livrer que la moitié des quantités habituelles.

Au mois de mai, la valeur nutritive des rations diminuera de moitié mais l'aide alimentaire auprès des enfants de moins de cinq ans devrait rester égale dans les zones du sud et de l'ouest du Darfour où ont été enregistrés les taux de malnutrition les plus élevés.

Le PAM, dont 60 camions ont été détournés depuis le début de l'année, a demandé au gouvernement soudanais d'accroître le nombre d'escortes de police pour ses convois.