Le Secrétaire général préoccupé par la reprise des hostilités avec le JEM

Onu

Centre Des Nouvelles De L'onu, 02 Janvier 2008

Le Secrétaire général de l'ONU s'est déclaré vivement préoccupé par la reprise des combats entre le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM selon son acronyme anglais) et les forces gouvernementales dans l'Ouest du Darfour.

Ban Ki-moon a « fermement condamné l'attaque du 29 décembre 2007 par le JEM contre des positions gouvernementales à Silea, au nord d'El Geneina, ainsi que l'annonce publique de son intention de recourir à la force pour régler ses problèmes au Darfour », indique un message transmis lundi par sa porte-parole.

Cette reprise des hostilités suit l'arrestation par le gouvernement du représentant du JEM à la Commission de cessez-le-feu et de cinq autres membres du mouvement, le 30 décembre, à El Fasher.

Le Secrétaire général avait fait connaître sa vive préoccupation face à cette arrestation, qui avait eu lieu dans les locaux mêmes de la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS).

Le message exhorte fermement « toutes les parties à faire preuve de retenue et à cesser toute opération militaire afin de créer une atmosphère positive en vue de négociations politiques conduisant à un accord de paix global définitif.