Soudan : Jan Eliasson présente les résultats d'Arusha au gouvernement

Onu

Centre De Nouvelles De L'onu, 08 Août 2007

Jan Eliasson, l'Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Darfour, continue sa visite de cinq jours dans le pays après la réunion d'Arusha pour rencontrer des représentants de la société civile, des personnes déplacées, des nomades, des dirigeants tribaux et des autorités locales.

Le Représentant s'est entretenu hier avec Nafie Ali Nafie, conseiller du président, et avec Mutrif Siddiq, Ministre des affaires étrangères adjoint, sur le résultat de sa rencontre avec les dirigeants des factions rebelles qui a donné lieu a l'adoption d'une plateforme commune lundi dernier (dépêche du 06 /08/2007).

La réunion d'Arusha était la première à rassembler autant de chefs rebelles depuis l'accord de paix du Darfour signé en mai 2006 à Abuja (Nigeria) par une seule faction rebelle et le gouvernement soudanais.

Jan Eliasson sera demain à El-Fasher, capitale du Darfour, avant de partir vendredi pour le Tchad, où il rencontrera le Président Deby. Le conflit dans la région soudanaise du Darfour a en effet débordé dans le pays voisin, où des exactions commises par des hommes armés vêtus d'uniformes militaires ont été rapportées, et où l'insécurité se généralise.

L' Organisation internationale pour les migrations a par ailleurs annoncé la fin des opérations qui visait à aider les déplacés internes qui avaient vécu à Khartoum de nombreuses années à regagner leurs communautés d'origine dans le sud du pays.

Ces retours par voie aérienne s'inscrivent dans le cadre d'un programme de retour organisé conjointement par le gouvernement d'unité nationale, le gouvernement du Sud Soudan, les Nations Unies et l'OIM, qui prévoyait d'aider 63.000 déplacés sud-soudanais à rentrer chez eux en 2007.

Jusqu'à présent, près de 45.000 déplacés sud-soudanais ont pu bénéficier des opérations de retour par voie terrestre, fluviale ou aérienne depuis le lancement de ce programme au début du mois de février. Nombre de ces déplacés ne sont pas rentrés chez eux depuis plus de 20 ans.