Soudan: au moins 16 tués dans des affrontements au Darfour sud

Redaction

Romandie News, 26 Juillet 2007

Au moins 16 personnes ont été tuées dans des affrontements, entre tribus arabes rivales, dans le sud du Darfour, région du Soudan en proie à la guerre civile, ont annoncé mercredi les autorités soudanaises. Vingt personnes ont été blessées.

Des membres de la tribu de Rzigat Aballa ont attaqué un groupe appartenant à la tribu des Torjam, tuant neuf personnes, ont notamment indiqué les autorités, sans préciser la date de l'incident.

Les tribus du Darfour sud, qui s'opposent fréquemment pour des questions de terres et de bétail, ont signé une trêve en février sous les auspices du gouvernement soudanais, qui a déjà été violée à sept reprises.

En avril, des hommes de la tribu Rzigat Aballa avaient attaqué des villages Torjam, tuant 62 personnes.

Le Darfour, région de l'ouest du Soudan, est le théâtre depuis 2003 d'un conflit entre le pouvoir central et des mouvements rebelles.

Quelque 200 000 personnes sont mortes depuis cette date, alors que le nombre de déplacés a dépassé les deux millions, selon des estimations d'organisations internationales contestées par Khartoum.

Dans son conflit avec les rebelles, le gouvernement soudanais s'est appuyé sur les milices djanjawid, pour la plupart formées d'hommes issus de la tribu Rzigat Aballa, qui ont depuis lors été accusées de massacres.

Les organisations humanitaires peinent à venir en aide aux populations civiles du Darfour.

Du fait du conflit entre tribus et des attaques contre les convois de nourriture, une partie du Darfour sud a été déclarée inaccessible par les Nations unies.

"Au cours des deux dernières semaines, neuf convois de nourritures ont été attaqués par des hommes armés au Darfour", a souligné mercredi Kenro Oshidari, le représentant du Programme alimentaire mondial (PAM) au Soudan.