Les Nations africaines et l'ONU condamne une attaque contre les forces de maintien de la paix au Darfour

Redaction

Euronews, 01 Octobre 2007


L'Union Africaine et l'ONU ont condamné fermement l'attaque survenue samedi soir au Darfour. Il s'agit de la plus meurtrière subie par la Force africaine déployée dans la province soudanaise. Des hommes armés ont attaqué la base d'Haskanita, dans le sud du Darfour. On dénombre 10 morts et des dizaines de disparus.

Un coup dur pour la Force africaine, mais aussi pour la diplomatie. Des pourparlers de paix sont prévus fin octobre à Tripoli, entre les autorités soudanaises et les groupes rebelles, toujours aussi divisés.
L'attaque est aussi survenue à la veille du lancement à Karthoum par le prix nobel de la paix Desmond Tutu d'un groupe de réflexion d'ex-leaders mondiaux :

"Nous nous définissons nous-même comme un groupe d'anciens d'un village mondial. Etant données l'urgence du conflit et l'immense souffrance au Darfour, nous avons décidé de commencer ici".

Aux côtés de Desmond Tutu, dans ce "groupe des anciens", l'ex président américain Jimi Carter et Lakhdar Brahimi, ex envoyé spécial des Nations Unies.

Le conflit qui oppose les forces gouvernementales et leurs alliés aux groupes rebelles au Darfour a fait depuis 2003 quelques 200 000 morts et plus de 2 millions et demi de déplacés, selon des organisations internationales. Un chiffre contesté par Khartoum.