Ehoud Olmert a donné son accord pour intégrer 500 réfugiés du Darfour

Redaction

Jerusalem Post, 19 Août 2007

Le Premier ministre, Ehoud Olmert, a annoncé dimanche 19 août, l'accueil de 500 demandeurs d'asile originaires du Darfour. Dans la nuit de samedi, l'Egypte a aussi déclaré que 48 Africains, pour la plupart Soudanais, avaient été expulsés vers la frontière égyptienne. Israël n'a pas confirmé l'information.

Le porte-parole du gouvernement, David Baker, a néanmoins déclaré que "les personnes qui immigrent pour raison économique et qui ont illégalement franchi la frontière du Sinaï devront revenir en Egypte". En revanche, les réfugiés qui ont fui la région en guerre du Darfour, ne seront pas expulsés vers l'Egypte. Israël accepte de les accueillir ou de trouver pour eux "une solution humanitaire".

Les flots de réfugiés, entrés illégalement en Israël via la frontière avec l'Egypte, ont été une source de tensions entre les deux pays. Israël revendique le droit de les renvoyer en Egypte tandis que le Caire nie devoir les reprendre.

Selon Israël, 2 800 immigrants dont 1 160 Soudanais, ont franchi illégalement ces dernières années la frontière avec l'Egypte. Un grand nombre a été embauché dans des kibboutzim ou des fermes communautaires alors que d'autres ont été transbahutés à travers le pays par des autorités souvent dépassées par la situation.