Darfour: l'UE pourrait contribuer avec un groupement tactique

Redaction

Afp, 31 Juillet 2007

L'Union européenne pourrait fournir des soldats pour la force internationale qui va être déployée au Darfour dans le cadre d'un groupement tactique, par exemple nordique, a indiqué mercredi un porte-parole du ministère finlandais de la Défense.
"Il y a une possibilité avec le groupement de combat nordique dirigé par la Suède, qui sera en place le 1er janvier 2008. Il pourrait être utilisé, y compris ailleurs en Afrique", a indiqué Jyrki Iivonen à l'AFP.

Ce groupement sera constitué de soldats suédois, finlandais, norvégiens, estoniens et irlandais.


"Mais un groupement de combat n'est pas fait pour les missions longues. C'est une force d'intervention rapide, très limitée dans le temps, pour une opération précise", a nuancé le porte-parole.

D'autre part la Finlande, avec 1.000 soldats déployés sur divers théâtres d'opération dans le monde, dont l'Afghanistan, est actuellement au maximum de ses possibilités matérielles et financières, selon M. Iivonen.

Enfin l'armée finlandaise, présente dans les années 1990 en Namibie puis en Ethiopie et en Erythrée, a une expérience réduite de l'Afrique.

La décision finale reviendra à la présidente Tarja Halonen, après consultations du gouvernement et du Parlement.

L'UE a décidé en 2004 de former des "groupements tactiques", des bataillons d'environ 1.500 hommes chacun, capables d'être déployés à longue distance sur des préavis très courts, dans le but de renforcer sa capacité de réaction rapide.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté mardi le déploiement d'une force ONU-UA dans la province soudanaise du Darfour, théâtre d'un sanglant conflit entre le pouvoir central et des mouvements rebelles.

Cette force hybride ONU-UA, baptisée Unamid, sera constituée d'environ 26.000 soldats et policiers.