"Le silence tue" au Darfour, dit Nicolas Sarkozy

Redaction

Reuters, 25 Juin 2007

"Le silence tue" au Darfour, a déclaré Nicolas Sarkozy, qui a invité la communauté internationale à se montrer ferme envers les belligérants dans cette région de l'ouest du Soudan.

"Le silence tue. Nous voulons mobiliser la communauté internationale pour dire 'ça suffit, on n'est pas au XXIe siècle pour regarder ces images'", a déclaré le président français devant les participants à une conférence internationale sur le Darfour réunis autour de lui à l'Elysée.

"Des êtres humains meurent par dizaines de milliers dans cet endroit du monde. Nous ne pouvons pas laisser la situation en état", a-t-il souligné, invitant à "agir vite".

Ministres des Affaires étrangères des pays du G8, de pays européens et africains, représentants d'organisations internationales et le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, sont réunis à Paris pour une conférence internationale destinée à relancer les efforts visant à mettre fin à la crise au Darfour et à un conflit qui a fait 200.000 morts et plus de deux millions de déplacés depuis 2003.

Nicolas Sarkozy a invité la communauté internationale à être ferme envers les belligérants. "Je crois que la fermeté de la communauté internationale, c'est la seule façon d'amener tout le monde à la discussion", a-t-il dit.

Estimant que "la seule issue au conflit au Darfour, elle est politique", le président français a lancé un avertissement aux autorités de Khartoum, qui ne sont pas représentées à Paris.

"Le Soudan doit savoir que s'il coopère nous l'aiderons puissamment, et s'il refuse de coopérer il faudra être ferme", a-t-il déclaré.