Le changement climatique à l'origine de la crise au Darfour (Ban Ki-moon)

Afp

Le Monde,, 15 Juin 2007

Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déclaré samedi que la crise que vit actuellement le Darfour (ouest du Soudan) a été provoquée par le changement climatique et que d'autres conflits du même genre pourraient survenir dans l'avenir pour les mêmes raisons.

"Le conflit du Darfour a commencé par une crise écologique, générée au moins en partie par le changement climatique," assure Ban Ki-moon dans l'édition de samedi du Washington Post.

Selon des statistiques de l'ONU, le niveau des pluies a baissé d'environ 40% pendant les vingt dernières années alors qu'une hausse des températures de l'océan Indien a perturbé les moussons.

"Cela suggère que la sécheresse de l'Afrique subsaharienne serait due, dans une certaine mesure, au réchauffement climatique causé par l'homme," écrit le diplomate.

"Ce n'est pas par accident que la violence au Darfour survient pendant la sécheresse" ajoute-t-il.

Le Soudan n'est pas le seul pays à connaître de tels problèmes, poursuit Secrétaire général de l'ONU qui évoque également la Somalie, la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso comme des pays africains vivant dans l'insécurité en matière d'eau et d'alimentation.

Khartoum a accepté cette semaine qu'une force de 23.000 soldats de la paix, composée par l'ONU et l'Union africaine (UA) intervienne au Darfour après quatre années d'un conflit qui a fait au moins 200.000 morts.