Soudan: levée de l'état d'urgence dans l'Est après un accord de paix

Afp

Agence France-presse, 20 Octobre 2006

Le président soudanais Omar el-Béchir a levé vendredi l'état d'urgence dans l'est du pays, deux jours après que le gouvernement eut approuvé un accord de paix avec les rebelles du Front de l'Est.

Le président soudanais a signé le décret mettant un terme à l'état
d'urgence, conformément à cet accord de paix signé le 14 octobre à Asmara, en Erythrée.

Le Front de l'Est a été créé en 2005 par le plus important groupe ethnique, les Bejas, ainsi que par la tribu arabe Rachidiya. Les rebelles contrôlent une zone limitrophe de la frontière soudanaise avec l'Erythrée.

L'accord met fin à un conflit armé, de basse intensité, d'une douzaine d'années dans la région orientale du Soudan, pauvre et peu développée.

Il prévoit, concernant le partage du pouvoir, qu'un assistant du président soudanais sera nommé parmi les leaders du Front de l'Est, qui comptera également un ministre d'État dans le gouvernement et huit sièges au Parlement.

En ce qui concerne le partage des richesses, le gouvernement soudanais va consacrer 600 millions de dollars au développement de l'Est, sur cinq ans.

Enfin, pour ce qui concerne les arrangements de sécurité, un cessez-le-feu doit entrer en vigueur, tous les prisonniers du Front de l'Est vont être libérés et ses combattants intégrés dans les forces armées.