ISRAEL n'oublie pas le DARFOUR . Une clinique pour soigner les nombreux réfugiés se trouvant à la frontière du Soudan

Redaction

Israel Valley, 05 Mai 2007

Tzipi Livni envisage d’accroître l’aide humanitaire et l’assistance aux réfugiés du Darfour dans la région du Soudan.

Jusqu’à présent Israël a fourni une assistance relativement limitée aux survivants du génocide au Darfour. Ceci parce que le ministère fut contraint d’affronter deux problèmes majeurs. Tout d’abord, celui des relations avec le Soudan. Cet Etat a qualifié l’aide comme « une conspiration sioniste et américaine visant à détourner l’attention des crimes effectués en Palestine, en focalisant l’attention sur la situation au Darfour et avec le but de convaincre le monde arabe de se tenir à ses côtés ». Ensuite Israël n’a pas de relations diplomatiques avec le Tchad, pays où se concentrent les réfugiés.

L’aide en faveur des réfugiés du massacre du Darfour, s’est effectuée par le biais du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCNUR). Durant les trois dernières années, Israël a donné 100 000 dollars afin d’acheter de l’équipement et de la nourriture pour les réfugiés. Israël a coopéré avec les Nations Unies et d’autres groupes et organisations humanitaires, qui participèrent à différents programmes d’entraide dans plusieurs pays africains. L’une des nouvelles propositions du ministère des Affaires étrangères consiste à établir avec l’aide du HCNUR une clinique pour soigner les nombreux réfugiés se trouvant à la frontière du Soudan.-