Ouganda : reprise des pourparlers de paix au Sud-Soudan

Redaction

Xinhua, 28 Avril 2007

Le nouveau cycle des pourparlers de paix entre le gouvernement de Kampala et la rébellion de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) ont repris jeudi à Juba ( Sud-Soudan) en présence de onze diplomates étrangers accrédités en Ouganda, a rapporté vendredi le quotidien Monitor.

La délégation de la LRA a demandé l'élimination de leur nom de la liste des organisations terroristes internationales, lors d'une session de discussions à huis clos, a révélé un responsable de la rébellion ougandaise, David Nyekorach Matsanga.

"Ce que nous demandons (aux diplomates), c'est que la LRA doit être effacée de la liste des terroristes internationaux pour que nos partisans puissent circuler librement", a indiqué M. Matsanga, chargé du dossier des mandats d'arrêts internationaux contre des dirigeants de la LRA.

Cette requête n'est pas une condition préalable aux pourparlers de paix, mais son satisfaction sera considérée comme un geste de bonne volonté de la part du gouvernement et de la communauté internationale, a expliqué M. Matsanga.

Les pourparlers de paix, organisés sous les auspices des autorités du Sud-Soudan, ont repris jeudi à l'Hôtel de Raha à Juba, en présence du président sud-soudanais Salva Kiir et l'envoyé spécial de l'ONU Joachim Chissano.

Ces négociations sont considérées comme une opportunité pour mettre finaux conflits entre l'armée ougandaise et la rebellion de la LRA qui ont fait des dizaines demilliers de morts et 1,4 millions de sans-abris dans le nord de l'Ouganda.