Le Soudan va autoriser les vivres bloquées destinées au Darfour

Redaction

Reuters, 26 Avril 2007

Les autorités soudanaises vont autoriser l'acheminement dans la région du Darfour de 100.000 tonnes de sorgho, bloquées à Port-Soudan pour des contrôles, rapporte le Programme alimentaire mondial (Pam).

Le Pam avait annoncé la veille que les autorités soudanaises retenaient les céréales, sous le prétexte qu'il s'agissait de sorgho génétiquement modifié. L'agence de l'Onu a démenti cette information, en affirmant que des analyses réalisées par un laboratoire français avaient montré qu'il ne s'agissait pas d'OGM.

"Il y a eu une retenue temporaire, ce qui se produit parfois dans le but de vérifier l'adéquation des marchandises", déclare Kenro Oshidari, représentant du Pam au Soudan, dans un communiqué.

"Le problème a été résolu à la satisfaction de toutes les parties concernées et les vivres ont été débloquées afin d'être acheminées à leurs bénéficiaires", poursuit le communiqué.

De source proche des ONG, on a affirmé que le Soudan bloquait cette cargaison parce qu'il souhaitait que le Pam achète des denrées alimentaires produites localement.

Les Nations unies estiment que le conflit civil au Darfour, région de l'ouest du Soudan, a fait 200.000 morts et 2,5 millions de déplacés depuis 2003.

La nouvelle directrice exécutive du Pam, Josette Sheeran, a entamé mercredi une visite au Soudan, son premier déplacement sur le terrain depuis son arrivée à la tête du Pam. Elle occupait auparavant la fonction de sous-secrétaire d'Etat aux affaires économiques au département d'Etat américain.