L'Egypte prêt à envoyer des troupes supplémentaires au Darfour

Redaction

Xinhua, 29 Avril 2007

L'Egypte est prêt à envoyer des troupes supplémentaires au Darfour (ouest du Soudan), dans le cadre des efforts de pousser le Soudan vers un compromis sur l'approbation du déploiement des casques bleus de l'ONU dans la région, a rapporté le journal local Egyptian Gazette samedi.

L'Egypte a proposé d'envoyer un contingent de 930 soldats au Darfour, a précisé le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Abul Gheit, qui a réaffirmé que le moyen de régler la crise au Darfour réside dans les négociations entre le gouvernement soudanais et les groupes des rebelles qui n'ont pas signé l'accord de paix du Darfour le 5 mai 2006 à Abuja, au Nigeria.

Ce dernier mouvement de l'Egypte, qui a déjà un petit contingent opérant au Darfour avec les casques bleus de l'Union africaine, intervient comme le Soudan est sous la pression internationale montante pour l'approbation du déploiement des casques bleus de l'ONU au Darfour.

Le gouvernement soudanais a demandé à la communauté internationale d'exercer davantage de pression sur les groupes rebelles pour qu'ils retournent à la table de négociation.

La semaine dernière, Abul Gheit a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à ne pas imposer avec hâte de nouvelles sanctions sur le Soudan pour la crise au Darfour comme la Grande- Bretagne et les Etats-Unis avaient dit qu'ils proposeraient de nouvelles sanctions sur le Soudan.

Le gouvernement soudanais a annoncé le 16 avril son acceptation du plan de soutien de l'ONU, qui est la seconde étape du plan de maintien de la paix de l'ONU en trois phases visant à déployer la force hybride ONU-UA au Darfour.