Le PAM lance un appel aux dons avant la saison des pluies

Redaction

Le Matin. Ma, 30 Avril 2007



Le Programme alimentaire mondiale (PAM) a lancé un nouvel appel à la Communauté internationale pour obtenir des dons afin de faire face à une "situation d'urgence" dans l'est du Tchad à l'approche de la saison des pluies, a-t-on appris dimanche auprès de l'agence de l'Onu.

La situation actuelle dans l'est tchadien est "une situation d'urgence", a déclaré la directrice exécutive du PAM Josette Sheeran lors d'une visite à N'Djamena.

"Nous avons besoin de plus de soutien parce que le problème s'aggrave, avec un augmentation du nombre de déplacés internes, mais aussi des réfugiés en provenance du Darfour (ouest du Soudan). On lance un appel pour avoir une aide supplémentaire", a-t-elle précisé.

Mme Sheeran, qui a rencontré samedi plusieurs dirigeants tchadiens, a qualifié de "volatile" la situation sécuritaire dans l'est du Tchad, en proie à des violences transfrontalières et communautaires, ainsi qu'à des rébellions hostiles au président Idriss Deby Itno.

"Au Tchad, un enfant de moins de cinq ans sur cinq meurt de famine et de malnutrition. Nous faisons face à un problème de famine et de malnutrition chronique", a-t-elle souligné.

Plus de 200.000 Soudanais ont trouvé refuge dans l'est tchadien depuis le début de la guerre civile au Darfour voisin en février 2003. Des violences meurtrières ont par la suite déplacé, dans la même région, plusieurs milliers de Tchadiens.

Les autorités de N'Djamena souhaitent déplacer vers l'intérieur du pays les camps de réfugiés situés dans l'est du Tchad, estimant que leur proximité avec la frontière soudanaise est une source d'instabilité.