Le Soudan bloque des vivres destinés au Darfour

Redaction

Le Monde, 26 Avril 2007

e Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé, mercredi 25 avril, que les autorités soudanaises retenaient environ 100 000 tonnes de sorgho (gros mil), sous prétexte qu'il s'agissait de céréales génétiquement modifiées. Caroline Hurford, la porte-parole du PAM, a précisé que le sorgho, actuellement bloqué à Port-Soudan, venait des Etats-Unis. Des analyses en laboratoire aurait prouvé qu'il ne s'agissait pas d'OGM : "Nous l'avons fait tester par un laboratoire français, (...) et il ne s'agit pas d'OGM. En aucun cas il n'y a de sorgho génétiquement modifié sur le marché, cela n'existe pas."

Elle a ajouté qu'il s'agissait d'une énorme quantité de vivres : "Nos bureaux au Darfour doivent réellement s'inquiéter. Nous espérons que nous pourrons trouver rapidement une solution afin de pouvoir [livrer le sorgho] aux personnes auxquelles il est destiné".

ACHETER DES DENRÉES LOCALES

D'après des source proches des ONG, le Soudan bloquerait la cargaison pour une tout autre raison. Khartoum souhaiterait que le PAM achète des denrées alimentaires produites localement.

Caroline Hurford s'est justifiée de ce choix :"Nous comptons acheter une partie de l'aide alimentaire au Soudan parce que la récolte y a été exceptionnelle mais il y a des limites à ce que nous pouvons acheter compte tenu de nos moyens. La plupart de l'aide alimentaire nous arrive en nature, comme c'est le cas du sorgho américain".