La Chine a un rôle persuasif "crucial" à jouer dans le plan de paix au Soudan

Xinhua

Xinhua, 12 Avril 2007

La Chine a joué un rôle crucial de persuasion auprès du Soudan pour qu'il accepte le plan de paix au Darfour proposé par l'ancien chef des Nations unies Kofi Annan, a affirmé mercredi Zhai Jun, ministre assistant chinois des Affaires étrangères.

Zhai a fait ces remarques lors d'une conférence de presse un jour après son retour d'une visite de quatre jours au Soudan comme envoyé spécial du gouvernement chinois.

"Le Soudan a accepté en principe le plan en trois phases de Kofi Annan. Cependant, il a encore des réserves sur certains détails", a dit Zhai. "Le Soudan est plus préoccupé de sa souveraineté et de l'intégrité territoriale."

Le plan d'Annan proposait de déployer davantage de forces de maintien de la paix au Darfour, région occidentale du Soudan.

Au cours de son séjour au Soudan, Zhai a rencontré le président soudanais Omar el-Béchir et des hauts officiels du gouvernement. Il a également effectué une visite d'une journée au Darfour et y a visité trois camps de réfugiés.

La visite de Zhai correspondait aux derniers efforts de la Chine dans la recherche d'une solution pacifique au problème du Darfour.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Dai Bingguo s'est entretenu lundi soir par téléphone avec le secrétaire d'Etat adjoint américain John Negroponte sur la situation au Darfour.

"La position fondamentale de la Chine est de réaliser la paix, la stabilité et le développement dans la région du Darfour par le biais de négociations", a indiqué Zhai.

La Chine a tenté divers moyens diplomatiques, telles que des visites de chef d'Etat, envoyé spécial et consultations téléphoniques, afin de consulter les parties concernées, de réduire leurs divergences et de promouvoir le dialogue, selon Zhai.

Zhai a ajouté qu'il était optimiste quant à une solution pacifique du problème du Darfour. "Il n'est pas nécessaire de faire appel à des sanctions ou à d'autres pressions."

Il a poursuivi que la Chine était particulièrement attentive à la situation humanitaire et de la sécurité au Darfour.

La Chine a jusqu'ici offert une aide humanitaire d'un montant de 80 millions de yuans (10,4 millions de dollars) au Darfour, selon Zhai.

La China souhaite continuer à contribuer à la paix, à la stabilité et au développement de la région, a affirmé Zhai.