Une soixantaine de morts dans une attaque au Darfour

Redaction

7/7.be, 01 Avril 2007

Pas moins de soixante personnes ont été tuées et 21 blessées dans une attaque samedi contre une tribu arabe du Darfour, selon un nouveau bilan obtenu dimanche auprès de proches des victimes.

"Nous avons enterré samedi 23 morts et dans la nuit 37 corps ont été déposés dans la morgue de l'hôpital de Nyala (sud Darfour)", a indiqué Mohammed Hammad Jalali, un chef de la tribu des Torjam, victime de l'attaque. Selon lui, 13 blessés sont soignés dans l'hôpital de Nyala et 8 à Kas, une localité de la province du Darfour sud.

Ces mêmes chiffres ont été donnés par un membre de la tribu, Abdel Rahmane Hasaballah, qui a indiqué que les proches des victimes refusaient pour le moment de retirer les corps et étaient rassemblés devant des bureaux officiels de la province de Nyala pour exiger une meilleure protection des autorités. Un premier bilan donné samedi faisait état d'au moins 43 morts.

Les membres de la tribu Torjam accusent directement les janjawids, miliciens pro-gouvernementaux, mais les autorités locales refusent de les incriminer, attribuant le raid à la tribu arabe adverse des Rzigat Aballa. Un responsable de Nyala, Mohammed al-Ajeb Ismaïl a indiqué que l'attaque avait été menée par un groupe d'hommes armés à dos de dromadaires et d'ânes dans le but de piller du bétail.