Ban Ki-moon demande au Soudan de dire "oui" à une opération conjointe au Darfour

Redaction

Xinhua, 08 Mars 2007

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a écrit une nouvelle lettre au président soudanais sur le cadre d'une opération conjointe convenue entre l'Union Africaine (UA) et les Nations Unies, a déclaré mecredi la porte-parole de l'ONU, Michele Montas.
Dans la lettre adressée au président Omar al-Bechir, M. Ban a précisé qu'une force conjointe ONU-UA forte de 24.000 hommes pourrait aider à désamorcer le sanglant conflit dans la région soudanaise du Darfour.

"La lettre est en conformité avec notre accord pour agir en transparence et partager avec le gouvernement soudanais le plan UA- ONU sur une présence renforcée de soldats de maintien de la paix au Darfour", a souligné la porte-parole lors d'un point de presse au siège de l'ONU à New York.

L'ONU et l'UA ont conclu que 19.000 à 20.000 militaires avec 3. 700 officiers de police et 19 unités de police formées seront nécessaires conformément à l'actuelle situation sur le terrain et que les deux parties s'engageront à développer les plans opérationnels détaillés.

La force conjointe représente la phase finale d'un plan en trois phases conclu par l'ONU, l'UA et le gouvernement soudanais à Addis-Abéba en novembre dernier pour aider à mettre fin aux affrontements qui ont éclaté en 2003 entre le gouvernement soudanais, les milices alliées et les rebelles.