L'ONU condamne le meurtre de deux soldats de l'Union africaine

Redaction

All Africa, 07 Mars 2007

La Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) a condamné aujourd'hui une attaque qui a causé la mort de deux soldats de la mission de l'UA au Soudan (MUAS) à Gereida, et fait un blessé.

« L'UNMIS a exprimé sa profonde préoccupation face aux attaques répétées visant ceux qui aident la population, en particulier la MUAS et le personnel humanitaire », a souligné la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

La MUAS dispose de 7.000 hommes pour un territoire grand comme le Texas.

L'UNMIS a souligné que « les attaques contre les forces neutres de la MUAS constituent une violation du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité ».

De retour d'une mission prolongée sur le terrain, hier à New York, l'Envoyé spécial des Nations Unies pour le Darfour, Jan Eliasson, a souligné que le gouvernement du Soudan et toutes les parties au Darfour, signataires ou non de l'Accord de paix d'Abuja, devaient faire la preuve de leur volonté politique de mettre fin au conflit (dépêche du 6.03.07).

Le conflit au Darfour a causé la mort d'au moins 200.000 personnes et fait près de 4 millions de déplacés.