Mia Farrow et la crise au Darfour: l'ONU agit trop lentement

Redaction

Showbizz.net, 26 Février 2007

L'actrice Mia Farrow estime que les Nations unies agissent trop lentement par rapport à la crise au Darfour et que le Conseil de sécurité devrait déployer des forces de maintien de la paix dans cette région de l'ouest du Soudan dévastée par la guerre, si nécessaire sans le consentement du gouvernement.

Terminant une visite de 15 jours dans des camps de réfugiés à la frontière tchadienne, tout près du Darfour, Mia Farrow, ambassadrice de l'Unicef, a affirmé la semaine dernière que la communauté internationale devrait engager une force de maintien de la paix à la frontière dès que possible. Des milices traversent régulièrement la frontière et attaquent les civils en toute impunité.

Plus de 200 000 personnes sont mortes au Darfour depuis 2003, et plusieurs centaines de milliers des 2,5 millions de réfugiés de cette région ont fui vers le Centrafrique et le Tchad, où ils sont attaqués par d'autres milices.

"Il est grand temps que la force de maintien de la paix soit déployée", a déclaré l'actrice, interrogée dans la capitale tchadienne, N'Djamena. "Qu'est-ce qu'ils attendent?"

Traditionnellement, les forces de l'ONU ne sont déployées qu'avec la permission du gouvernement du pays concerné. Or, le Soudan affirme qu'une telle force constituerait une violation de sa souveraineté. "Face à de telles souffrances, le devoir moral que nous avons envers ces gens éclipse la souveraineté nationale", a affirmé Mia Farrow.