Darfour: Douste-Blazy se rendra "dans quelques jours" à Khartoum

Afp

Afp, 18 Octobre 2006

Le ministre français des Affaires étrangères Philippe Douste-Blazy a annoncé mercredi qu'il se rendrait "dans quelques jours" à Khartoum (Soudan) pour exhorter le président soudanais à accepter le déploiement de casques bleus au Darfour.
"Nous devons tous aller à Khartoum pour expliquer l'importance de cela", a-t-il déclaré lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Le Soudan, qui a lancé fin août une offensive contre les rebelles, refuse que des casques bleus prennent le relais des 7.000 militaires de l'Union africaine (UA) déployés au Darfour.

Observant que "près de 250.000 personnes" sont privées d'aide humanitaire dans la province en guerre depuis 2003, M. Douste-Blazy a rappelé que la France entendait aider la force de l'UA en lui fournissant des équipements et "approfondir l'accord politique" signé en mai à Abuja entre le gouvernement soudanais et un groupe rebelle du Darfour.
"C'est l'honneur de la France que de tout faire, non pas pour aller dans un camp au Darfour avec deux caméras, mais de tout faire à Khartoum pour pouvoir faire en sorte qu'il y ait un accord politique", a souligné le ministre des Affaires étrangères devant les députés.
Le conflit au Darfour a fait 200.000 morts et plus de deux millions de déplacés depuis début 2003