Darfour : départ de la mission d'enquête sur les droits de l'Homme

Redaction

Jerusalem Post, 09 Février 2007

Une mission d'enquête sur les droits de l'Homme conduite par l'Américaine Jody Williams, prix Nobel de la Paix pour son action contre les mines antipersonnel, partira samedi 10 février pour le Darfour, a annoncé jeudi 8 février le porte-parole de l'ONU, Rolando Gomez.

Les six envoyés sont chargés enquêter pendant dix jours sur les viols, massacres de civils, destructions de villages et l'exode massif dans cette région de l'ouest du Soudan. Ils rendront leurs conclusions au Conseil des droits de l'Homme en mars 2007.

La présence dans le groupe de deux diplomates représentant des pays qui refusent de condamner le Soudan pour ses violations des droits de l'Homme - Patrice Tonda, du Gabon, et Makarim Wibisono, d'Indonésie - a soulevé des questions sur la capacité de la mission à effectuer son travail en toute indépendance.

Plus de 200 000 personnes sont mortes et 2,5 millions d'habitants ont quitté leur domicile depuis le début des affrontements entre les milices arabes janjaweed soutenues par le gouvernement de Khartoum et des groupes rebelles noirs en 2003.