L'Afrique au centre des priorités du Conseil de sécurité

Redaction

Panapress, 05 Février 2007

Pour la deuxième fois consécutive, l'Afrique va être, au cours de ce mois de février, au centre de l'Agenda de travail du Conseil de sécurité de l'ONU, selon une publication de l'ONU.


En janvier, le continent a également figuré en bonne place dans le programme de travail du Conseil, avec des discussions qui ont essentiellement porté sur les points chauds de la Somalie, du Soudan, du Tchad, de la République centrafricaine (RCA), de la Côte d'Ivoire et de la République démocratique du Congo (RDC).



Ce mois-ci, les crises en Somalie et dans la région soudanaise du Darfour ont encore une fois dominé l'Agenda du Conseil, même si les autres points chauds du monde seront aussi examinés, ainsi que les débats thématiques sur la question de la "Réforme du secteur de la sécurité" et les Armes de destruction massive.


Une copie du "Rapport de prévision mensuel du Conseil de sécurité" obtenue par la PANA à New York dimanche indique que le Conseil organisera également des consultations sur la RD Congo, la Côte d'Ivoire, le Tchad et la RCA, ainsi que sur Haïti, le Timor-Oriental, le Proche-Orient et la Corée du Nord.


"La situation au Darfour, au Tchad et en République centrafricaine sera une préoccupation majeure", souligne le rapport dans son préambule.


"Concernant le Soudan (Darfour), il semble de plus en plus probable que les discussions vont déboucher sur des sanctions, s'il est établi que ce pays bloque l'approche prévue", indique le communiqué.


Par ailleurs, le nouveau du président du Conseil, l'ambassadeur Peter Burian de la Slovaquie a déclaré à la presse ce week-end que les membres vont travailler sur une approche en trois phases du conflit au Darfour et sur le déploiement proposé d'une force hybride ONU-UA.


"Nous pensons que le Conseil devrait véritablement accélérer le processus de mise en oeuvre de cette approche en trois phases et nous espérons qu'il débouchera sur une application rapide de cette idée d'une opération hybride", a déclaré M. Burian.


Il a également révélé que le Secrétaire général Ban Ki-moon va faire un compte-rendu aux 15 membres du Conseil sur sa visite en Afrique, particulièrement sur sa participation au Sommet de l'Union africaine (UA) qui vient de se terminer et ses réunions avec certains dirigeants africains.


M. Ban, lors de son discours au sommet d'Addis-Abeba, en Ethiopie, a appelé à une "action concrète" pour mettre fin au conflit et aux souffrances au Darfour.