Sommet de l'Union africaine: le Darfour et la Somalie sont au menu

Redaction

Romandie News, 29 Janvier 2007

Le président de la Commission de l'Union africaine (UA) Alpha Oumar Konaré a appelé le Soudan à "arrêter les bombardements" au Darfour. Il s'exprimait à l'occasion de l'ouverture du sommet de l'UA à Addis Abeba.

M. Konaré a prévenu que la Somalie serait plongée dans le "chaos" si les troupes africaines ne sont "pas déployées rapidement". La question sensible de la présidence de l'Union africaine, réclamée par le Soudan, doit également investir les débats du sommet, qui se tient jusqu'à mardi. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon doit prendre la parole dans la journée.

Plus d'une trentaine de chefs d'Etat et de gouvernement africains sur un total de 53 pays-membres de l'UA sont attendus pour cette réunion bi-annuelle.

En marge du sommet, M. Ban, qui effectue sa première tournée depuis sa prise de fonction le 1er janvier, doit rencontrer pour des discussions bilatérales le président soudanais Omar el-Béchir, toujours opposé au déploiement de Casques bleus au Darfour, en guerre civile depuis 2003.

Le secrétaire général de l'ONU veut convaincre M. el-Béchir d'accepter le remplacement de la mission de l'UA au Darfour (Amis), sous-équipée et sous-financée, par une force ONU-UA.

Jusqu'à présent, les autorités soudanaises ont simplement accepté que l'ONU apporte une aide technique et matérielle à l'Amis, y compris avec des conseillers au Darfour.