Ban Ki-moon préoccupé par les bombardements au Darfour

Redaction

All Africa, 25 Janvier 2007

Le Secrétaire général a fait savoir au ministre des Affaires étrangères du Soudan, qu'il a rencontré hier au siège de l'ONU à New York, qu'il était préoccupé par les derniers développements au Darfour et notamment par les derniers bombardements conduits par son gouvernement, a rapporté son porte-parole.

Ban Ki-moon a dit sa profonde inquiétude face aux bombardements aériens que le gouvernement soudanais a conduit dans plusieurs zones du Darfour Nord, a indiqué le porte-parole adjoint lors de son point de presse, rendant compte aux journalistes de la réunion entre les deux hommes.

Il s'est dit aussi inquiet pour la population du Darfour alors que l'insécurité sur le terrain ne fait qu'augmenter et alors que les massacres continuent (dépêche du 18.01.07 et dépêche du 17.01.07).

Le Secrétaire général est aussi extrêmement préoccupé par l'arrestation, le 19 janvier dernier, d'une vingtaine de personnes travaillant au service d'une ONG, des Nations Unies et de l'Union africaine (UA) à Nyala, dans le Sud Darfour, a ajouté le porte-parole.

Il espère une enquête rapide sur les circonstances des arrestations alors que les personnes arrêtées ont été brutalisées et insultées par la police soudanaise, a-t-il encore rapporté (dépêche du 22.01.07).

Le porte-parole a aussi indiqué que la Mission de l'UA au Soudan (MUAS) et la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) avaient publié aujourd'hui un communiqué sur leur dernière réunion sur la mise ne place d'un mécanisme tripartite UA-ONU-Soudan.

L'UNMIS a par ailleurs fait savoir que dans le cadre d'un « soutien léger » à la MUAS, l'ONU avait maintenant déployé 27 officiers légers et 25 policiers.