Darfour: au moins 150 morts dans des affrontements; des cas de lèpre chez les nouveaux réfugiés, selon l'ONU

Ap

Ap, 19 Janvier 2007


Les combats au Darfour entre tribus arabes nomades et tribus agricoles noires ont fait au moins 150 morts ces deux dernières semaines, selon la mission des Nations unies au Soudan (UNMIS).

Par ailleurs, 64 cas de lèpre ont été recensés dans la dernière vague de réfugiés chassés par des raids distincts des janjawids, les milices arabes pro-gouvernementales, sur des villages proches de la frontière tchadienne dans l'ouest de la province, précise la mission.

Une équipe conjointe de responsables soudanais et onusiens, envoyée pour enquêter sur les affrontements tribaux, a rapporté que 101 fermiers étaient morts ou disparus dans les environs de Bulbul, dans le sud du Darfour, ainsi que 40 nomades Rizeigat. Par ailleurs, une douzaine de villages ont été entièrement brûlés et des réfugiés commencent à affluer dans les camps du Sud-Darfour, selon un communiqué diffusé jeudi soir par l'ONU.