Darfour, Jan Eliasson rencontre des membres du gouvernement soudanais

Redaction

All Africa, 10 Janvier 2007

En visite actuellement au Soudan, Jan Eliasson, nouvel Envoyé spécial du Secrétaire général pour la crise au Darfour, a rencontré aujourd'hui le ministre des Affaires étrangères soudanais Lam Akol et les conseillers du président Majzoub Al Khalifa et Mustafa Osman.

Jan Eliasson a aussi rencontré Minni Minawi qui dirige la faction du Mouvement de libération du Soudan (SLM) qui n'a pas signé l'accord de paix du Darfour, a indiqué Michèle Montas, porte-parole du Secrétaire général, au siège de l'ONU à New York.


Au cours de ses rencontres avec les figures politiques soudanaises, l'Envoyé spécial a discuté de la relance du processus politique pour trouver une solution durable à la crise.

Il est chargé par le Secrétaire général de trouver une solution sur la base de l'accord de paix signé en mai à Abuja par le gouvernement soudanais et une partie des mouvements rebelles du Darfour.

Ses réunions avec les représentants du gouvernement soudanais ont été « fructueuses » et « constructives », a encore rapporté la porte-parole.

Nommé fin décembre, Jan Eliasson effectue actuellement sa première mission dans la région en tant qu'Envoyé spécial du Secrétaire général.

Il est arrivé hier à Khartoum. Il s'était rendu auparavant à Addis-Abeba où il s'est entretenu avec le président de l'Union africaine (UA) et d'autres responsables de l'UA ainsi que de hauts responsables du gouvernement éthiopien (dépêche du 09.01.07).

Il a entamé sa mission dans la région après les consultations qu'il a tenues la semaine dernière au siège de l'ONU à New York.

Dans un communiqué publié hier, la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) a indiqué que les bombardements de l'armée soudanaise et les combats avec les groupes rebelles continuaient au Darfour.

Au plan humanitaire, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a fait récemment savoir qu'en 2006, plus de 450 000 nouvelles personnes ont été déplacées.