Darfour - Bush signe une loi sanctionnant des criminels présumés

Reuters

Reuters, 14 Octobre 2006

Le président américain George Bush a signé vendredi une loi frappant de sanctions des individus considérés comme responsables d'actes de génocide et de crimes de guerre au Soudan.
La loi, adoptée le mois dernier par le Congrès avec le soutien des deux partis, prévoit le gel des avoirs de personnes jugées complices d'atrocités et leur interdit l'accès aux Etats-Unis.

Elle encourage aussi l'administration Bush à refuser au gouvernement du Soudan l'accès aux revenus de la vente de son pétrole.

Le conflit, qualifié par Bush de génocide, qui fait rage au Darfour depuis trois ans a fait environ 200.000 morts et chassé de chez elles jusqu'à 2,5 millions de personnes.

Le Soudan refuse de laisser une force de quelque 20.000 casques bleus de l'Onu remplacer les 7.000 militaires sous-équipés déployés sur place par l'Union africaine.

Les entreprises américaines n'ont plus le droit de faire du commerce avec le Soudan depuis 1997.

Le nouvel émissaire spécial de Washington au Soudan, Andrew Natsios, vient d'entamer une visite sur place. Il compte rencontrer des responsables gouvernementaux et se rendre au Darfour.