OTAN

Redaction

Tv5, 08 Janvier 2007

Le 15 décembre, le Secrétaire général de l'OTAN, Jaap de Hoop Scheffer, a rencontré l'Envoyé spécial des États-Unis au Darfour, l'Ambassadeur Andrew Natsios.

M. Natsios, de retour d'une mission de longue durée dans la région, a examiné avec le Secrétaire général la situation humanitaire et de sécurité au Darfour et aux alentours, situation qui reste grave.

L'OTAN vient de décider de prolonger de six mois sa mission de soutien (en matière de logistique et de formation) à l'opération de l'Union africaine au Darfour.

Parallèlement, l'Alliance soutient pleinement les propositions des Nations Unies concernant une force de maintien de la paix.


Assistance de l'OTAN à l'Union africaine pour le Darfour :

À la demande de l'Union africaine, l'OTAN aide cette dernière à renforcer sa mission de maintien de la paix au Darfour en assurant le transport aérien d'un plus grand nombre de soldats de la paix de l'UA dans la région et en contribuant à leur formation.

Comment cela se traduit-il dans la pratique?

L'OTAN a apporté son concours en assurant le transport aérien vers le Darfour des soldats de la paix des pays africains fournisseurs de contingents. Elle a également formé les troupes de l'Union africaine dans les domaines de la planification au niveau stratégique et des procédures opérationnelles, et elle a apporté un soutien à l'exercice sur cartes dirigé par les Nations unies.

Carte avec l'autorisation de l'ONU
De juillet à octobre 2005, l'OTAN a aidé à acheminer au Darfour près de 5000 soldats de la paix de l'Union africaine, ce qui a considérablement accru le nombre de militaires sur le terrain.

En outre, plusieurs centaines d'officiers de l'Union africaine ont participé aux formations proposées par l'OTAN.

Depuis février 2006, l'Alliance assure le transport aérien pour la rotation des troupes. Jusqu'à présent, elle a déplacé 2000 soldats (acheminement et rapatriement) et d'autres vols sont prévus jusqu'au mois de mai.

La coordination du transport aérien effectué par l'OTAN se fait à partir de l'Europe.

Une cellule spéciale chargée des mouvements aériens de l'Union africaine au siège de cette dernière à Addis-Abeba (Éthiopie) coordonne, en Afrique, les mouvements des troupes arrivant sur le terrain.

L'OTAN et l'UE, qui apporte également une aide en matière de transport aérien, mettent du personnel à la disposition de la cellule de l'Union africaine, mais cette dernière a la direction des opérations.

Aucune troupe de l'OTAN n'a été ni ne sera déployée au Darfour.

Comment cela s'est-il réalisé?

L'Union africaine renforce dans une large mesure sa mission de maintien de la paix au Darfour pour tenter de mettre fin à la violence persistante dans la région. Le 26 avril 2005, l'Union africaine a demandé à l'OTAN d'envisager la possibilité d'apporter un soutien logistique à son opération au Darfour.