Darfour - Paris et Berlin pressent Khartoum d'accepter l'Onu

Reuters

Reuters, 12 Octobre 2006

La France et l'Allemagne ont exhorté jeudi le gouvernement soudanais à donner son accord au déploiement d'une mission de l'Onu au Darfour.
"La France et l'Allemagne appellent le gouvernement soudanais et les mouvements rebelles à suspendre sans délai leurs activités militaires", peut-on lire dans une déclaration commune adoptée à l'issue du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité, qui s'est tenu à l'Elysée dans le cadre du 7e Conseil des ministres franco-allemand.

"Nos deux pays exhortent le gouvernement soudanais à donner son accord au déploiement de la mission des Nations unies au Soudan dans la région du Darfour afin d'apporter un soutien à la mise en oeuvre de l'accord de paix" du 5 mai 2006, ajoute la déclaration.

Le Darfour, limitrophe du Tchad, est le théâtre d'une guerre civile et d'exactions qui ont fait 200.000 morts et près de deux millions de déplacés depuis 2003.

Des milices arabes soutenues par le gouvernement central de Khartoum sont accusées de terroriser les populations négro-africaines et de se livrer à des opérations de "nettoyage ethnique".

Le Soudan s'oppose à la décision du Conseil de sécurité des Nations unies de déployer dans la province occidentale soudanaise des milliers de casques bleus pour mettre fin aux violences ethniques. Il y voit une tentative de recolonisation et de déstabilisation.