DARFOUR - Une mission de l’ONU pour l’évaluation des droits de la personne : Le Canada affiche sa satisfaction

Ndiaga Ndiaye

Le Quotidien , 16 Décembre 2006

La décision du Conseil des droits de l’Homme des Nations-Unies d’envoyer une mission experts de haut niveau au Darfour pour y évaluer la situation des droits de la personne enchante le Canada.

Cela, au point que le ministre des Affaires étrangères et ministre de l’Agence de promotion économique de ce pays fasse une déclaration, hier, pour se réjouir de la décision. En effet, un communiqué de l’Ambassade du Canada à Dakar rapporte que Peter Mackay «souhaite instamment que cette mission concentre son attention sur les questions liées à l’aggravation préoccupante des violences contre des civils, y compris les violences sexuelles, l’absence de mécanismes pour obliger les responsables à rendre compte des violences actuelles». A ces questions, le ministre canadien ajoute celle relative à «la formulation de recommandations en vue d’une action concrète».

Et de garantir que «le Canada suivra de près les mesures prises par le Conseil pour donner suite à cette décision». L’importance que le Canada accorde à cette mission s’explique, d’après le communiqué, par le fait que «le Canada est un des principaux bailleurs de fonds de la mission de l’union africaine au Souda. Une mission à laquelle il a accordé 190 millions de dollars depuis 2004 sans compter les 20 millions de dollars annoncés au mois de mai dernier par le Premier ministre canadien», lit-on dans la déclaration de Peter Mackay.