Les Etats-Unis envisageront d`autres options au Darfour

Redaction

Angola Press, 14 Décembre 2006

Les Etats-Unis seraient obligés d`envisager "d`autres options" si le gouvernement soudanais continue de s`opposer au déploiement de casques bleus au Darfour, a averti mercredi le département d`Etat américain.

Alors que les Nations unies souhaitent ajouter 13.000 troupes aux 7.000 soldats de l`Union africaine actuellement présents dans la région, dont le mandat a été prorogé de six mois jusqu`en juin prochain, le président soudanais Omar al-Bachir soutient qu`une mission de maintien de la paix onusienne serait de nature "néo-coloniale".

Le porte-parole de la diplomatie américaine, Sean McCormack, n`a pas mentionné la possibilité d`une intervention militaire, mais le quotidien "The Financial Times" a rapporté mercredi que le Premier ministre britannique Tony Blair, allié des Etats-Unis, soutient l`établissement d`une "zone de non-survol" au-dessus du Darfour.

Une telle mesure, si elle était acceptée par le Conseil de sécurité des Nations unies, rappellerait les patrouilles américaines au-dessus de l`Irak dans les années 1990, pour empêcher le régime de Saddam Hussein de s`attaquer aux populations civiles dans le sud et le nord du pays.