Urgences au Darfour

Redaction

20 Minutes, 13 Décembre 2006

George Clooney, engagé depuis longtemps dans le combat contre le « génocide » orchestré par les autorités soudanaises dans l’ouest du Soudan, est arrivé mercredi en Egypte où il doit rencontrer le ministre des Affaires étrangères, Ahmed Aboul Gheit. Le Caire plaide, tout comme l’acteur, pour l’envoi de casques bleus dans la zone de conflit où 200.000 personnes ont été tuées depuis février 2003 mais n’a pas réussi pour l’heure à imposer son projet à Khartoum.

L’acteur, connu pour sa sensibilité démocrate, s’était rendu auparavant en Chine, l’un des principaux alliés économiques et politiques du Soudan. Pékin, premier client de pétrole soudanais, s’était opposé à l’Onu à l’imposition de sanctions contre le régime d’Omar el-Béchir. En compagnie de l’acteur Don Cheadle (Hotel Rwanda), de l’athlète kenyane Tegla_Loroupe, du patineur de vitesse américain Joey Cheek et de David Pressman, avocat et ancien conseiller de la Secrétaire d’Etat américaine Madeleine Albright, George Clooney doit s’adresser de façon informelle à l’Université américaine au Caire aux étudiants du programme des études sur la migration forcée et les réfugiés.
De son côté, le Premier ministre britannique Tony Blair aurait apporté selon le «Financial Times», son soutien à un projet d'exclusion aérienne dans l'ouest du Soudan, au-dessus du Darfour, pour tenter de forcer Khartoum à mettre un terme à la violence dans la région. Des dirigeants militaires américains projettent de lancer parallèlement des attaques aériennes et d'instaurer un blocus naval.