Darfour : l'Amis prise à partie

Redaction

Http://www2.dw-world.de, 10 Décembre 2006


La recrudescence de la violence au Darfour a provoqué un rare mouvement de la population contre la force de paix africaine (Amis) dont une équipe a été retenue par des villageois en colère sur le lieu d'une attaque meurtrière avant d'être libérée aujourd’hui. Le gouvernement, sous pression internationale pour accepter le déploiement de Casques bleus à la place de la force africaine, avait minimisé les incidents du début de la semaine. Khartoum conteste l'ampleur des violences dans la région de l'ouest du pays, où selon les Nations unies, quelque 200.000 personnes sont mortes de la guerre et de ses conséquences et 2 millions d'autres ont été déplacées.