Darfour: des personnalités féminines lancent un appel pour stopper les viols

Redaction

Matinternet, 09 Décembre 2006

Plusieurs personnalités féminines du monde entier ont appelé samedi la communauté internationale à déployer une force de maintien de la paix robuste au Darfour, pour protéger les femmes victimes de viols.

Dans une lettre publiée par plusieurs journaux dans le monde à l'occasion de la Journée internationale pour le Darfour, ces femmes, parmi lesquelles l'ancienne secrétaire d'Etat américaine Madeleine Albright et l'ancienne Premier ministre française Edith Cresson, ont déclaré que le viol et les violences sexuelles "étaient utilisés quotidiennement comme des armes de guerre" dans cette région du Soudan.

La lettre a également été signée, notamment, par la défenseur des droits de l'enfant Graca Machel, la Commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Mary Robinson, la parlementaire palestinienne Hanan Ashrawi et l'écrivain soudanaise Fatima Babiker Mahmoud.

Des événements avaient lieu dans 40 pays samedi pour marquer cette Journée internationale pour le Darfour, où plus de 200 000 sont mortes et 2,5 millions ont été déplacées dans le conflit qui oppose le gouvernement arabe aux milices rebelles africaines depuis 2003.

Le gouvernement soudanais est accusé d'employer les milices arabes janjaweed, auxquels sont reprochées les pires atrocités contre des civils, pour l'aider à vaincre la rébellion.