George Bush somme la communauté internationale d'agir au Darfour

Reuters

L'express, 09 Décembre 2006

George Bush somme la communauté internationale de réagir à la situation "extrême" au Darfour.

Il faut "travailler avec le gouvernement soudanais pour permettre à une force de maintien de la paix dans ce pays de faciliter l'acheminement de l'aide et sauver des vies", a déclaré le président américain à l'issue d'un entretien à la Maison blanche avec son homologue sud-africain Thabo Mbeki.

"Il partage mes inquiétudes sur cette situation extrême, et maintenant est venu le temps de l'action", a-t-il ajouté.

Pour l'administration Bush, un génocide est à l'oeuvre au Darfour, région de l'ouest du Soudan où quelque 200.000 personnes ont été tuées depuis début 2003 et 2,5 millions d'autres déplacées par les violences.

Le gouvernement soudanais rejette ce terme de génocide. Il s'oppose également au déploiement d'une mission de maintien de la paix, que ce soit sous la forme d'une force onusienne, ou d'une force hybride réunissant des soldats de l'Union africaine - qui dispose déjà de quelque 7.000 hommes - et l'Onu.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a donné son feu vert au déploiement d'une force militaire et de police qui pourrait comprendre jusqu'à 22.500 hommes, à condition que le Soudan accepte.

Les soldats de l'UA actuellement déployés dans la région sont considérés comme manquant de financements et d'équipements.