Retour à Khartoum de l'envoyé onusien expulsé

Xinhua

Xinhua, 08 Décembre 2006

L'envoyé de l'ONU au Soudan, expulsé en décembre dernier par le gouvernement soudanais, est retourné à Khartoum pour transférer sa responsabilité à son adjoint en chef, a rapporté vendredi the Al-Sudani daily.
Jan Pronk, envoyé spécial de Kofi Annan, secrétaire général de l'ONU, est arrivé jeudi soir à l'aéroport international de Khartoum, a précisé ce reportage.

La porte-parole de la Mission des Nations Unies au Soudan, Radhia Achouri a fait savoir que le ministère soudanais des Affaires étrangères avait souscrit au retour de M. Pronk à l'issue des consultations entre les deux parties.

Mme Achouri a expliqué qu'au cours de la visite de quatre jours, M. Pronk devrait confier sa responsabilité à Taye-Brook Zerihoun et visiter la mission onusienne à Juba, capitale de la région australe du Soudan.

Ali al-Sadig, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, a refusé de commenter la visite de M. Pronk, disant seulement que"nous ne voulons pas parler désormais sur M. Pronk".

En tant que condition de sa rentrée, M. Pronk est interdit d'organiser des conférences de presse ou rendre visite au Darfour.

M. Pronk a été déclaré en octobre dernier par le gouvernement soudanais personna non grata, après qu'il eut affirmé sur son blog personnel que le moral de l'armée soudanaise était devenu basse après avoir subi des échecs dans deux combats importants contre les rebelles au Darfour, une région située dans l'ouest du pays et tourmentée par la guerre.

Le gouvernement soudanais avait demandé à l'ONU d'envoyer une autre personne pour remplacer M. Pronk.