L`UA met en garde les milices arabes du Darfour contre toute attaque

Redaction

Angola Press, 07 Décembre 2006

Le président de la Commission de l`Union africaine (UA), Alpha Oumar Konaré, a mis en garde, mercredi, contre des conséquences sérieuses encourues si les milices arabes attaquent la base de la force africaine de maintien de la paix à El Fasher, dans la région du Darfour, dans l`ouest du Soudan, ravagée par la guerre.

Cette mise en garde fait suite à des informations du siège de la Mission de l`UA au Soudan (AMIS), selon lesquelles, les milices avaient envahi, lundi, un marché au bétail de la ville, tiré des coups de feu et tourmenté les habitants.

D`après ces informations, deux des cinq soldats du Mouvement/armée de libération du Soudan (SLA/M), qui étaient intervenus, sont décédés des suites des blessures qu`ils ont reçues durant l`attaque rebelle.

Une déclaration de la Commission de l`UA indique que les soldats du SLA/M, non armés, qui ont subi différentes blessures ont été soignés à l`hôpital de l`AMIS, à El Fasher.

Deux éléments de la milice auraient été tués durant l`invasion, mais le nombre de blessés reste inconnu.