Villepin maintient son déplacement au Tchad jeudi

Afp

Le Monde, 28 Novembre 2006

ominique de Villepin se rendra au Tchad jeudi, comme cela avait été annoncé la semaine dernière, et ce malgré les récentes offensives des forces rebelles dans le pays, a confirmé Matignon mardi.

Le Premier ministre français devrait déjeuner avec le président tchadien Idriss Deby Itno, a-t-on précisé de même source. Les deux hommes tiendront ensuite un point de presse conjoint dans l'après-midi.

M. de Villepin rencontrera aussi des militaires français stationnés sur une base aérienne de la capitale tchadienne et se verra présenter le dispositif militaire français, avant de s'envoler pour l'Afrique du sud puis le Congo.

Avec ce voyage, le Premier ministre marque le ferme soutien de la France au régime du président Deby, 54 ans, réélu en mai lors d'une présidentielle boudée par l'opposition.

Face à la nouvelle menace rebelle dans le pays, l'armée française a renforcé le week-end dernier d'une centaine d'hommes son dispositif militaire au Tchad, ainsi porté à 1.200 soldats censés fournir à N'Djamena une aide logistique et du renseignement.

Paris, qui n'a jusqu'ici jamais lâché son allié tchadien, s'inquiète du débordement vers le Tchad de la guerre civile du Darfour, dans l'ouest du Soudan, dont Idriss Deby ne cesse de brandir le spectre.

Et le quai d'Orsay a fermement condamné lundi une "nouvelle tentative de déstabilisation des autorités légitimes" au Tchad, après trois jours d'opérations intensives des forces rebelles dans l'est du pays.

Les deux rébellions passées à l'attaque, le Rassemblement des forces démocratiques (RAFD) et l'Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD), ont affiché leur volonté de renverser le chef de l'Etat.

MM. de Villepin et Deby s'étaient rencontrés de manière informelle à Paris début septembre.