La France derrière N'Djamena

Redaction

Afrique Centrale Info, 27 Novembre 2006

La France a condamné fermement lundi une "nouvelle tentative de déstabilisation des autorités légitimes" au Tchad, après trois jours d'opérations intensives des forces rebelles dans l'est du pays.


La France "condamne fermement cette nouvelle tentative de déstabilisation des autorités légitimes", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi (photo).


La France, qui dispose d'un millier de soldats au Tchad et est le principal soutien international de N'Djamena, "rappelle sa condamnation des tentatives de coup d'Etat ou de prise du pouvoir par la force", a-t-il dit.


Il a souligné que "ces nouvelles attaques rebelles montrent à nouveau la gravité de la situation et l'urgence qu'il y a à ce qu'une présence internationale puisse être déployée à la frontière entre le Tchad et le Darfour".