La France condamne une "nouvelle tentative de déstabilisation des autorités légitimes" au Tchad

Xinhua

Xinhua, 28 Novembre 2006

La France condamne une " nouvelle tentative de déstabilisation des autorités légitimes" au Tchad, après trois jours d'opérations intensives des forces rebelles dans l'est du pays, a déclaré lundi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi.

La France "condamne fermement cette nouvelle tentative de déstabilisation des autorités légitimes", a déclaré M Mattéi, rappelant que Paris est contre toutes "tentatives de coup d'Etat ou de prise du pouvoir par la force".

Il a souligné que "ces nouvelles attaques rebelles montrent à nouveau la gravité de la situation et l'urgence qu'il y a à ce qu'une présence internationale puisse être déployée à la frontière entre le Tchad et le Darfour".

La situation semblait se stabiliser lundi dans l'est du Tchad, où un groupe de rebelles tchadiens opposés au président Idriss Deby Itno s'est retiré dimanche d'Abéché et un autre a amorcé son repli en direction du Soudan, selon des sources militaire et gouvernementale tchadiennes.