Le gouvernement soudanais rend l'ONU responsable du retard de l'application de l'accord de paix au Darfour

Xinhua

Xinhua, 27 Novembre 2006

Le gouvernement soudanais a rendu dimanche les Nations unies responsables du retard de l'application d'un accord de paix signé par le gouvernement et une principale faction rebelle dans la région du Darfour, ouest du pays, mais refusé par d'autres groupes rebelles.

"L'ONU a promis d'imposer des sanctions contre les parties qui n'ont pas signé l'accord de paix au Darfour, mais elle a tendance à les primer", a déclaré le conseiller présidentiel soudanais Magzoub Al-Khalifa à l'issue d'une rencontre avec les représentants de l'ONU au Soudan.

Il a fait savoir que l'ONU avait dispersé les efforts visant à parvenir à une paix au Darfour par un appel au transfert de la mission de maintien de la paix de l'Union africaine à l'ONU.