Darfour: Moscou recherche des moyens de régler le conflit admissibles pour tout le monde

Redaction

Ria Novosti, 23 Novembre 2006

Afin de rétablir la paix au Darfour, la Russie recherche une formule qui arrangerait aussi bien la communauté internationale que le gouvernement soudanais, a déclaré mercredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Saltanov, rencontrant l'ambassadeur britannique à Moscou Anthony Brent.

"La partie russe a souligné la nécessité de trouver une formule d'établissement de la paix qui arrangerait aussi bien la communauté internationale que le gouvernement soudanais et qui contribuerait au règlement du conflit au Darfour en mettant en oeuvre l'accord de paix sur le Darfour signé en mai 2006 à Abuja", a annoncé le Département de l'information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères (MID).

L'échange de vues a eu lieu après la rencontre internationale d'Addis-Abeba sur le Darfour, au cours de laquelle avait été examiné le projet proposé par le secrétaire général de l'ONU consistant à transformer la mission actuelle de l'Union africaine dans cette province soudanaise en opération de maintien de la paix de l'ONU et l'Union africaine.

Le processus de paix au Proche-Orient, le dossier syro-libanais et la situation en Irak figuraient également parmi les sujets régionaux abordés lors de la rencontre entre les deux diplomates.

Environ 300.000 morts et plus de 2 millions de réfugiés: tel est le bilan à ce jour de la guerre civile au Darfour entre les groupements d'insurgés de la province et les forces gouvernementales.